Archives pour la catégorie Arcades

Le chemin de l’ermitage [mission de Madame B.]

Tous les jours, Madame B. parcourait ce chemin à pied .Elle partait de Bernister, passait par Bévercé pour finalement rejoindre l’école au centre de Malmedy.

Le chemin traverse maintenant des propriétés privées, clôturées et l’accès n’est plus autorisé sur certains tronçons. Avec l’aimable participation de sa fille et son beau-fils, nous avons filmé le parcours que voici :

Le chemin de l’ermitage from EPN M@lmedia on Vimeo.

Plusieurs points de vues et édifices jalonnaient le parcours de Madame B., notamment l’ermitage de Saint-Antoine qui surplombe Bévercé. Erigé en 1446 et classé depuis 1979, ce site est propice à la contemplation et au recueillement. Il accueille encore des fidèles pour la célébration eucharistique.

Pour en savoir plus sur Bévercé et ses alentours, cliquez ICI.

La Ferme Libert [mission de Madame G.]

Ce ne sont pas Victor Hugo, Voltaire ou Proust qui contrediront Madame G. lorsque,  avec une émotion rapidement partagée, elle évoque  les célèbres gaufres de la Ferme Libert, véritable institution locale fondée par Madame Marie-Catherine Thomas en 1934. Mme G. y a travaillé de nombreuses années.

fermelibert (18)
© EPN M@lmédia

Une mission s’est donc imposée : rendre compte du bâtiment après la rénovation et tester ensemble la saveur des « nouvelles » gaufres.

Une belle jeunesse entre « barras » [mission de Madame B.]

La mission de Madame B. nous invite à prendre un peu d’hauteur en parcourant les rues d’Ovifat, un village proche du Signal de Botrange.

Madame B. pose devant la maison de ses voisins, rue de l’Abbé Toussaint à Ovifat.  En ce temps là pousse, près de la maison, une jeune aubépine.  Quelles sont les couleurs de l’endroit aujourd’hui ? Comment les pierres et les arbres traversent-ils le temps ?

maisonOvifat- Avant-Après

Les habitants  d’Ovifat sont appelés les barras , ce qui signifie « moutons tannés » en wallon. La seconde photo  de Madame B. est celle d’un groupe d’habitants d’Ovifat devant la maison située à côté de la salle du village, le Bar-à-Barras. L’avis de recherche est lancé  ?

Bar a barras - jeunesse

On-off, premiers pas, premières pages [atelier 2]

Lors de la deuxième séance, les participants ont apporté une photo évoquant un souvenir ayant eu lieu sur le territoire de Waimes et Malmedy, ses villages ou dans une région plus ou moins proche. Ces documents, numérisés sur-le-champ  et visionnés en groupe,  constituent les premières pages du Carnet de souvenirs : une photo de famille, un moment de fête, le portrait d’un proche,…chacun raconte en toute liberté des petites choses bien précieuses.

Il s’agit d’une rencontre et d’un voyage singulier, un voyage de mémoire qui s’articule autour de souvenirs et qui commande, sur notre sollicitation, une action dans le présent. Ces commandes d’actions, nous avons convenu de les appeler « missions » : retrouver une maison d’enfance, un restaurant, une école, refaire un chemin tant de fois parcouru, prendre la photo qui a toujours manqué …

Concrètement, les participants produisent, avec notre aide, du contenu important pour eux, ce qui constitue ensuite une motivation à l’utilisation de la tablette ou l’ouverture des portes d’internet.

Pour conclure la séance, chacun fait ses premiers pas avec la tablette :  allumer-éteindre, ouvrir l’album-photo des lieux de naissance,  faire défiler les images, revenir en arrière, agrandir …. le tout dans une belle « application » et concentration et avec une facilité déconcertante.

Vous retrouverez les lieux de naissance et les missions  pointés sur un de nos outils récurrents d’animation : la carte du territoire.

P1000862
© EPN M@lmédia

 

Galeries photos : © EPN M@lmédia

– Résidence des Arcades (8 mai)

– Home Saint-Vincent de Paul à Xhoffraix (8 mai)

– Résidence du Grand Fa (21 mai)

Présentation, devinette et autoportrait [atelier 1]

24 avril, les ateliers démarrent !

Nous avons hâte de faire connaissance avec les personnes âgées et de faire un bout de chemin avec elles.

L’accueil qui nous est réservé par les institutions et les personnes est  tantôt chaleureux,  enjoué, tantôt interrogateur, dubitatif et curieux :  « Moi, l’informatique…. », « Je ne suis plus capable »…

Nous présenter, présenter le projet tel qu’il a été « imaginé », le contexte,  les autres participants,  … des petites étapes bien préparées avec l’idée de découvrir les attentes des personnes et de réveiller les envies oubliées, effacées. Ces envies, ou attentes, sont les fondements de notre travail d’animation.

Lors de cette première séance, par la voie du jeu, nous avons pu apprendre à connaître les personnes, amener les personnes à tenter de nouvelles expériences et découvrir rapidement par elles-mêmes de nouvelles aptitudes ou capacités.

Un jeu de devinettes a été proposé avec une table remplie d’objets reliés aux « nouvelles » technologies, à la communication, à l’information ou à la culture. Nous avons déniché des disques durs, vinyls, cadran téléphonique, liseuse, polaroid, livre, jeu ancien, portables, etc… les participants ont été encouragés à toucher, peser, sentir les objets, chercher des liens entre eux. Les questions et indices ont fusé et les participants ont émis de nombreux souvenirs  liés aux « nouvelles » technologies d’antan.

P1000226
© EPN M@lmédia

Chacun  a  utilisé, avec succès,  la tablette et réalisé une photo autoportrait. Le résultat nous a fait beaucoup rire mais nous appartient !

2014-04-24 15.35.11
© EPN M@lmédia

Nous repartons à la bibliothèque avec une multitude d’informations et une première mission : déplier la carte du territoire et réaliser un reportage-photo des lieux de naissance.

P1000863
© EPN M@lmédia

Galeries photos : © EPN M@lmédia

– Résidence des Arcades (24 avril)

– Home Saint-Vincent de Paul à Xhoffraix (24 avril)

– Résidence du Grand Fa (14 mai)

Le battement de cil d’une mamy

P1000980
© EPN M@lmédia

« Un battement d’ailes de papillon peut changer l’avenir. Que dire du battement de cil d’une mamy ou d’un papy quand il surfe, à petits pas, sur la vie ? C’est la grand-voile qu’il faut hisser dans le vent de l’enfance et des souvenirs. Une souris sort du petit tas de feuilles sèches, les images se lovent de l’autre côté des paupières, la mémoire se déroule bien plus vite qu’une barre de défilement, le curseur fouille le fond des poches et des tiroirs et pointe l’é-motion. La zone d’affichage est large au fond des yeux…. les touches directionnelles vers l’autre sont libres d’utilisation. Mamy choisit, Papy interagit… le lecteur devient auteur. Qu’est-ce que cela change, direz-vous ? »

Ces quelques lignes qui racontent l’essentiel du projet, l’ont inscrit de cette manière dans deux mouvements culturels importants : Je lis dans ma commune (avril 2014) et la Fureur de lire (octobre 2014). Les thématiques respectives des deux opérations  « Lectures en mouvement » et « Lectures en liberté » nous ont aidés à dessiner notre fil conducteur.

Le carnet de souvenirs

Le carnet de souvenirs que nous vous présentons sur ce blog est réalisé lors des animations et ateliers dans les résidences, avec l’aide des aînés, de leurs familles ou d’amis parfois.

Il s’agit d’une rencontre, de petits morceaux de vie partagés et livrés avec bonheur et émotion, souvent.

Partant de  leurs souvenirs, nos aînés nous offrent un voyage dans leurs parcours, leurs compétences, la réalisation ou la poursuite de leurs rêves…. Ils nous donnent cette chance.

Nous les écoutons et mettons à leur disposition  un panel d’outils comprenant notamment tablettes tactiles, scanner, appareils photos, ordinateurs, enregistreur sonore, etc. afin de construire progressivement une transmission, virtuelle grâce au blog et sous format papier pour le plaisir des sens.

P1000859
© EPN M@lmédia

Ce projet a été inspiré de nombreuses expériences et lectures dont En vélo Simone!.  Nous listons nos références sur la page Sources, inspirations et pistes

Papy et Mamy surfeurs

Créé pour la première fois en 2011 à l’initiative de la Ministre de la Santé, de l’Action sociale et de l’Egalité des chances, le projet « Papy et Mamy surfeurs » avait pour objectifs de lutter contre la fracture numérique et de participer à la qualité de vie de nos aînés via les nouvelles technologies.

Eric Blanchart, Chargé de mission à TechnofuturTIC pour les EPN de Wallonie, nous rappelle dans Témoignages de 4 ans de projets Papy et mamy surfeurs par les EPN de Wallonie que ce pouvait être pour certains seulement de s’ouvrir à la curiosité de l’internet mais aussi de maintenir des contacts avec la famille ou les amis éloignés, conserver des liens sociaux, organiser autour de l’accès à l’ordinateur des activités stimulant un rythme de vie ou de loisirs, une dynamique au sein de la communauté des résidents,… le tout dans un esprit solidaire.

P1010365
© EPN M@lmédia

L’espace public numérique M@lmédia a répondu positivement en septembre 2013 à l’appel à projets lancé par Le Service public de Wallonie afin de mieux comprendre avec les séniors des maisons de retraite les usages des tablettes, de les démystifier, pour les intégrer dans les activités existantes ou de nouvelles à créer.

Le planning se dessinait ainsi :

Octobre-novembre 2013 : état des lieux des demandes en collaboration avec le personnel administratif et soignant des résidences et homes

Janvier-mars 2014 : acquisition du matériel d’animation, construction d’un cycle d’animation en cohérence avec les demandes initiales

Avril 2014-septembre 2014 : mise en route des ateliers réguliers dans les trois homes du territoire, récolte et mise en oeuvre des missions individuelles et collectives du carnet de souvenirs, réalisation du blog et du carnet

Octobre 2014 : événement festif

Le subside obtenu  pour ce projet s’élève à 5.000 euros et est destiné à l’achat des tablettes, de petit matériel ainsi qu’une intervention dans les frais de personnel (animateurs, formateurs).